De l'examen des compétences à la gestion du savoir.

 

FONDEMENTS

En termes statutaires, l'Université Multiculturelle Internationale est une institution libre d'enseignement supérieur et de conseil dont le siège social est situé à Roseau (la Dominique). Pour son activité de validation à distance elle dispose aussi de bureaux à Córdoba (Argentine). Le suivi individualisé est essentiellement traité depuis l'Argentine, les diplômes sont enregistrés au siège, à la Dominique.

 

En termes fonctionnels, continuellement engagée dans la recherche appliquée en sciences de l'éducation et ouverte sur tous les horizons d'explorations réussies, l'UMI tire des enseignements de plusieurs sources de réflexion et de perfectionnement :

  • elle constate le succès bien établi des diplômes de l'enseignement militaire supérieur français sur dossier professionnel et soutenance directe de mémoire, sans complément de formation ;

  • elle note l'engouement jamais démenti pour les déjà anciens diplômes nationaux français de comptabilité en présentation libre et les plus récents certificats internationaux de langue, également en présentation libre sans formation préalable exclusive ;

  • elle observe les expérimentations et jalonnements encore frais des universités qui lui ont emboîté le pas dans la validation des acquis de l'expérience, puis ont adopté le supplément au diplôme, et dont certaines s'interrogent maintenant sur la personnalisation de celui-ci ;

  • ses modalités de validation des compétences suivent de près la recherche appliquée aux domaines de la formation académique et professionnelle, et de l'identification et la gestion des compétences dans les organisations (gestion de la connaissance ou "knowledge management"), qui suscite d'ailleurs un intérêt croissant dans les entreprises des sociétés avancées ;

  • les avantages qu'elle procure à ses anciens sont inspirés du système des grandes écoles un peu élitistes à la française.

 

En 2012, l'UMI a restauré le doctorat de troisième cycle pour les experts et auteurs sans vocation à la recherche fondamentale, selon les modalités définies en 1954.

 

En termes opérationnels l'UMI se réclame d'un double système de référence, français et international (UNESCO et Processus de Bologne d'harmonisation européenne). Elle positionne ses diplômes au même niveau que les diplômes nationaux français de même dénomination, tout en sachant que ce niveau est supérieur au système nord-américain qui cherche à s'imposer (voir rapport de l'UNESCO à ce sujet).

Sûre de son expertise en ingénierie des compétences et confiante dans ses méthodes d'identification et d'authentification des savoirs et des savoir-faire, l'UMI engage sa signature et sa réputation en certifiant les connaissances et les compétences acquises par ses diplômés, aussi fermement que d'autres institutions certifient les enseignements dispensés à leurs étudiants. Et confiante dans l'avantage de carrière décisif qu'apporte la possession d'un diplôme approprié, l'UMI s'engage à rembourser tout diplômé qui, cinq ans après l'obtention de son diplôme, n'en aurait pas retiré le moindre avantage professionnel ou social.